COMMENT CALCULER LE BAIIA ?

La première étape pour bien évaluer une entreprise est de calculer le BAIIA. Il s’agit du Bénéfice Avant Impôt, Intérêt et Amortissement.

Ces postes doivent donc être additionnés à partir des états financiers. Il s’agit en effet de la capacité de générer des fonds pour l’entreprise.

Le BAIIA «selon les états financiers», «nature», «vanille» est donc le premier chiffre avec lequel nous travaillons.

Il faut ensuite procéder aux ajustements. Nous en énumérerons quelques uns mais il y en a autant qu’il existe de compagnies…

  • Un des ajustements les plus fréquents est la rémunération des actionnaires. Nous devons escompter une compensation normale pour le rôle – à la dépense. Il faut donc ajuster le salaire, les dépenses extraordinaires, le fractionnement de revenu;
  •  
  • La dépense de loyer ou l’absence de loyer lorsque ce sont les mêmes actionnaires est aussi un ajustement fréquent. La portion immobilière et la portion entreprise doivent être vu sous deux angles différents. D’autres ajustements à valider seraient au niveau des inventaires (désuétude ou manque), des dépenses en immobilisations (sont-elles nécessaire pour maintenir les opérations ou une crois- sance de capacité)

Comme vous pouvez le voir, chaque cas sera spécifique et il faut poser les bonnes questions.

Une fois que nous avons ajusté le BAIIA, il faut choisir celui que nous prendrons ; le vendeur veut habituellement celui de la dernière année (surtout si la croissance a été superbe !), l’acheteur par contre, voudra une moyenne de 5 ans dans ce cas.

Il y a maintes techniques : des moyennes linéaires, pondérées, des médianes, des cas isolées et même certains vont prendre le futur… Déjà avec des chiffres comptables, plusieurs personnes peuvent arriver avec plusieurs réponses.

Partager ce post

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Facebook
Twitter
LinkedIn